top of page

Call me by your name

Merci pour toutes vos propositions de textes pour le concours, elles sont prises en comptes et les résultats arrivent début juin si je ne suis pas en retard...

Miremengjes 🇦🇱 !


Je vais aujourd'hui parler de mon dernier coup de coeur livresque, évoqué sur Insta mais dont je vais faire une chronique plus détaillée. Il s'agit du roman Call me by your name, d'André Aciman (lu en VO).


J'ai vu le film en premier, et je penses que c'est l'ordre à suivre car le livre possède beaucoup plus de détails et des passages en plus qui sont importants donc vous risquez d'être déçu en lisant le roman d'abord.


 

Résumé :


« Je ferme les yeux et je suis de nouveau en Italie, il y a tant d’années ; je marche vers l’allée bordée de pins, je le regarde descendre du taxi : ample chemise bleue, col ouvert sur la poitrine, chapeau de paille, toute cette peau nue... Soudain il me serre la main et me demande si mon père est là. »

1983. Pour Elio, c’est l’été de ses 17 ans. Ses parents hébergent Oliver, un jeune universitaire, dans leur villa en Italie. Entre les longs repas, les baignades et les après-midi sous la chaleur écrasante, commence une partie de cache-cache avec cet Américain brillant et séduisant. Un temps fait d’attente, d’espoirs, de doutes et de rejet. Avant que tous deux cèdent à ce sentiment plus grand qu’eux.


 

Auteur : André Aciman


Edition : Atlantic Book, Editions Grasset, Livre de poche...


Date de parution : Janvier 2007


Pages : 248


Ma note : 18,5/20


 

Mon avis :


Il y a tant de choses à dire sur ce roman.

Au début, j'ai pris peur à cause de l'absence de chapitres. Le livre est divisé en quatre parties mais c'est tout. C'est à dire que les pauses entre les jours sont marquées par des retours à la ligne, parfois des traits permettent de marquer une coupure mais ça reste rare. Heureusement, au final, ça ne m'a pas tant gêné que ça. J'en ai fini avec les points négatifs, parlons du positif maintenant !

L'auteur nous plonge dans un coin de paradis, sous le soileil chauffant de l'Italie, dans une grande villa avec piano à queue, terrain de sport, piscine... Dans cette grande maison vis le personnage principal, Elio. Celui-ci voue au fil des pages une admiration voir une obsession pour Oliver, le jeune américain hébergé pour l'été. Contrairement au film, on connaît tous les ressentis d'Elio, tous ses doutes, ses colères, peines etc., ce qui nous permet de nous attacher très vite au personnage. Moi qui ne suis pas très fan des romans à l'eau de rose, celui-ci m'a montré que les exceptions existent. En effet, j'ai trouvé que le sujet était traité de manière plus mature, avec une simplicité dans les dialogues mais qui révèle la complexité de l'amour (oui je m'invente poète). L'évolution de la relation entre les deux garçons est bien structuré, et il n'y a aucun moment que j'ai trouvé cliché (une grande première !).



Je pense que ce roman va monter dans mon classement des meilleures lectures ! Comme je l'ai lu en Anglais, il y a forcément des descriptions et des passages qu'il me manque donc j'aimerai l'acheter en VF mais j’ai peur que les citations traduites détruisent toute l’image que je m’étais faite du roman et que certains moments soient un peu "malaisants" en français… Bref j’hésite. Que me conseillez-vous ?


 

Voilà pour mon dernier coup de coeur ! N’hésitez pas à partager votre avis en commentaire et à me conseiller un roman qui s’apparente à celui-ci ! D’ailleurs si vous avez lu d’autres livres de l’auteur était-ce aussi bien ? Et je viens d’apprendre qu’il y avait une suite à CMBYN ! Est-ce que je me laisse tenter ?...



Au fait ! je vais bientôt sortir un article sur mon expérience de lecture en VO, tenez-vous prêts les amis !!



Allez, à très vite pour un prochain article !

Enabla ;)

55 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page