• Enabla

La vérité sur l'affaire Harry Quebert

Ce roman a succès m'a été recommandé par un proche. Une belle découverte que je souhaitais à mon tour vous présenter !


Résumé :

Qui a tué Nola Kellergan?

À la fin de l'été 1975, à Aurora, dans le New Hampshire, Nola Kellergan, une jeune fille de quinze ans, disparaît dans des conditions mystérieuses. Au printemps 2008, à New York, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur. Dans l'espoir de retrouver l'inspiration, il s'installe pour quelques semaines à Aurora, auprès de son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays. Peu après son retour à New York tout bascule : le cadavre de Nola Kellergan est retrouvé dans la propriété de Harry Quebert. Celui-ci, accusé du meurtre de la jeune femme, est immédiatement arrêté par la police. Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener sa propre enquête. Il va rapidement être dépassé par les évènements.


 

Auteur : Joël Dicker


Editeur : Rosie & Wolf (et bien d'autres)


Date de parution : 19/09/2012


Pages : 863


Genres : Polar, Thriller


Ma note : 16,5/20

 

Mon avis :

Un roman qui nous plonge au cœur d'une ville États-Unienne avec ses habitants aux secrets multiples. Le livre peut paraitre un peu redondant à certains passages, mais cela ne dure jamais longtemps. Nous nous prenons à l'enquête et allons de nos propres hypothèses sur la situation. Cette histoire se termine évidemment comme un feu d'artifice en un bouquet final de révélations.

La lecture est très facile, et l'univers très américain (nom des personnages, politique etc.). Cela m'a bien étonné lorsque j'ai appris que l'auteur était en réalité Suisse (Genève) !

Point positif à tous les futurs écrivains : à travers le métier du personnage principal, on apprend des conseils d'écriture et beaucoup d'informations sur les écrivains et leur relation avec les éditeurs, la presse, le public etc.


L'extrait du roman :

"Si les écrivains sont des êtres si fragiles, Marcus, c'est parce qu'ils peuvent connaître deux sortes de peines sentimentales, soit deux fois plus que les êtres humains normaux : les chagrins d'amour et les chagrins de livre. Écrire un livre, c'est comme aimer quelqu'un : ça peut devenir très douloureux. (H. Quebert)"



 

Et voilà, mon article est terminé, j'espère que vous avez apprécié.


Cet auteur est une très belle découverte, je serai curieuse de lire un autre de ses romans !


Prenez soin de vous et à très vite 😊


Enabla ;)




13 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout