🌳 Le guide du Jeune EngagĂ© 🌳

Comme vous le savez peut-ĂȘtre, la pollution et le rĂ©chauffement climatique sont pour moi de graves problĂ©matiques contre lesquelles j'essaie de me battre... Mais ce n'est pas facile d'ĂȘtre parfait en tout point. Pourtant, il est, je pense, essentiel d'en parler, de faire changer les mentalitĂ©s pour avancer dans ce combat.

ne Aujourd'hui, mon post s'organisera en deux points : premiÚrement, j'ai rédigé une présentation de Johan Reboul, auteur d'un livre que je vous présenterai dans la seconde partie.


Avant de commencer, je souhaiterai remercier "GĂ©nĂ©ration Écolo" pour m'avoir fait dĂ©couvrir cette personnalitĂ©, je vous met le lien de son article portant lĂ -dessus en fin de post.


 

I - Qui est Johan Reboul ?

Aujourd'hui Ă©tudiant de 22 ans, il tient en parallĂšle un compte Instagram (ici) de presque trente mille abonnĂ©s dans lequel il conseille des vĂȘtements et produits Ă©co-responsables et mĂȘme des adresses de restauration vĂ©gĂ©tarienne. Mais la plupart du temps, Johan s'en sert pour faire des RĂ©els sur des musiques connues oĂč il rĂ©agit Ă  des propos et faits d'actualitĂ©s.


Il a commencé à militer à 16 ans grùce à plusieurs pétitions lancées dans le but d'interdire l'utilisation d'huile de palme pour de grosses marques come LU.

Puis il s'est demandé comment sensibiliser les jeunes à l'écologie, et a vite trouvé la solution ultime : les réseaux sociaux !

Enfin, lui est venu l'idée d'écrire un livre afin de rassembler toutes ses connaissances, ses idées, sous la forme d'un guide "pour sauver la planÚte".


 

II - Son livre

Maintenant que vous en savez plus sur Johan Reboul, parlons un peu de son livre.


Résumé :

S'indigner des dĂ©sastres Ă©cologique, comprendre l'urgence de la situation, c'est dĂ©jĂ  bien. Mais devenir acteur ou actrice du changement, c'est encore mieux et c'est Ă  la portĂ©e de tous ! Que tu n’y connaisses pas grand-chose ou que tu sois dĂ©jĂ  Ă  fond, que tu sois jeune ou moins jeune, Johan Reboul, fondateur de la plateforme Le jeune engagĂ©, t'invite Ă  dĂ©couvrir comment faire. Il te propose des pistes d’actions pour t’informer, changer tes habitudes et te mobiliser. Un vrai recueil de motivations, d’idĂ©es, d'astuces et d’espoirs pour prendre part concrĂštement au mouvement Ă©cologique.



 

Auteur : Johan Reboul


Éditeur : Fleurus


Illustrations : Ihab Bourara


Date de parution : 12/03/2021


Nombre de pages : 157


Âge minimum : 12-13 ans

 

Mon avis :

PremiĂšre fois que je m'essaie un livre traitant l'Ă©cologie.

Ce petit guide se lit en deux ou trois jours.

Les graphismes et couleurs de la mise en page rendent la lecture fluide et agréable.

J'ai beaucoup apprĂ©ciĂ© le vocabulaire employĂ© par l'auteur : il s'adresse aux jeunes, donc n'utilise pas de mots compliquĂ©s. Quand bien-mĂȘme il emploi des termes difficiles (Greenwashing, Boycott, Flexitarisme...), le petit dictionnaire Ă  la fin nous donne leur dĂ©finition de façon claire.

Le livre est divisé en plusieurs points et nous explique comment s'engager concrÚtement dans ce combat. Il aborde rapidement tous les thÚmes essentiels, comme "comment lutter contre la surconsommation ?", "comment s'attaquer à une entreprise par le droit ?", "comment répondre aux critiques ?" etc.

On retrouve plusieurs interviews de personnes engagĂ©es dans l'Ă©cologie comme un vendeur de vĂȘtements Ă©thiques, un politicien d'EELV ou mĂȘme une journaliste de France Inter.

Cependant, je rappelle qu'il s'agit seulement d'un guide permettant de donner des conseils pour adopter une attitude de vie éco-responsable. Je m'attendais à davantage d'informations, de chiffres, d'explications, mais ce n'est pas l'objectif visé par Le Jeune Engagé.

En conclusion, je vous conseille ce roman si vous ĂȘtes adolescent ou jeune Ă©tudiant qui recherche Ă  s'engager.


Citations de l'essai :


"Nous serons la génération qui fera plier les décideurs politiques, nous serons la génération qui fera changer les mentalités, nous serons la génération qui sera actrice du changement."


"Notre carte de crédit est un bulletin de vote"


"J'espĂšre qu'en 2050, on aura compris qu'il n'est pas utile d'inventer toujours plus de choses pour vivre mieux; Que consommer plus ne veut pas dire vivre mieux. J'imagine et j'espĂšre un monde oĂč l'on prendra soin des autres, un monde un peu moins Ă©gocentrique."



 

Sur ces belles paroles, je vous quitte, mes amis.

À trĂšs vite pour un prochain article (un test inĂ©dit !)

D'ici lĂ  prenez soin de vous et Ă  bientĂŽt !


Enabla ;)




L'article de "GĂ©nĂ©ration-Écolo" : Clique ici


24 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout