• Enabla

Le syndrome du spaghetti

Un roman au cours duquel nous allons plonger dans diverses émotions très différentes... Je vous présente aujourd'hui "Le syndrome du spaghetti" :


Résumé :

Quand la vie prend un virage aussi terrible qu'inattendu, comment se réinventer et garder espoir dans l'avenir ?

Léa a 16 ans, un talent immense et un rêve à réaliser. Entraînée par son père, qui est à la fois son modèle, son meilleur ami et son confident, elle avance avec confiance vers cet avenir tout tracé. À 17 ans, Anthony, obligé de faire face à l'absence de son père et aux gardes à vue de son frère, ne rêve plus depuis longtemps. Ils se sont croisés une fois par hasard ; ils n'auraient jamais dû se revoir. Pourtant, lorsque la vie de Léa s'écroule, Anthony est le seul à pouvoir l'aider à se relever. Leurs destinées s'en trouvent à jamais bouleversées.



 

Infos pratiques :


Auteure : Marie Vareille.


Editeur : Pocket Jeunesse.


Date de parution : 08/10/2020


Récompense : Prix Babelio 2021- Jeunes adultes.


Pages : 288 (broché).


Genre : Drame, Amour.


Âge minimum : 12-13 ans et +

 

Mon avis :

Que les plus émotifs s'accrochent !

Ce roman, premièrement, nous laisse croire à une histoire amoureuse. J'ai trouvé le début plutôt enfantin (une jeune fille raconte sa vie, ses petits soucis quotidiens, ses amours impossibles...), puis, le drame est rapidement posé sur la table, et nous submerge directement. La vie de Léa bascule à ce moment, et nous vivons les différentes étapes de sa reconstruction, ses rechutes émotionnelles... C'est un roman très haletant, poignant, sans être trop dur non plus, puisqu'il reste tout de même écrit à la première personne, frôlant le journal intime, ce qui ajoute une certaine légèreté, je trouve.

Ce roman nous apprend que la vie n'est pas toujours rose, voir très noire certains moments, mais que l'on pourra toujours se relever. Cette morale est très bien représentée à travers la triste histoire de Léa, vaguement inspirée de la vie de Jonathan Jeanne ou Isaiah Austin (basketteurs) mais également de celle de l'auteure !


Extraits du roman :

"Et même si, comme disait quelqu'un que j'aimais bien, "on n'est pas dans un film américain avec un happy end à la con" et que malheureusement, je n'attendrai jamais la lune, j'ai compris aujourd'hui que grâce à toutes ces années pendant lesquelles j'ai poursuivi ce rêve fou, moi, Léa Martin, j'ai eu cette chance immense de frôler les étoiles."


 

Et voilà !


J'espère que vous avez apprécié la lecture de cet article, je vous dit à bientôt pour une prochaine critique !


Enabla ;)


36 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout