Mon avis sur le Salon de la BD

Depuis quelques années, les ventes explosent, le public s'élargit, de nouveaux genres apparaissent... Je parle bien évidemment de la bande-dessinée !

Moi-même très fan de BD, j'ai décidé de faire un peu de route en direction d'Angoulême, capitale mondiale de la bande-dessinée ! Chaque année (sauf en période de Covid comme ce fut le cas en 2020 et 2021), un festival de la bande-dessinée est ouvert au public. Il dure quatre jours, et est très attendu dans toute la France. C'est le point de rendez-vous de nombreux dessinateurs, qui viennent dédicacer leurs livres, mais aussi, depuis peu, de Mangakas. L'occasion se présente pour découvrir de nouvelles BD, de nouveaux styles, parcourir des expositions, participer à des animations ou se faire dédicacer un livre.


Cette photographie a été prise une autre

année lors du même évènement.

Je voulais vous présenter, bien que le festival soit passé, ma journée au Salon de la BD.

La ville était séparée en plusieurs parties : côté Mangas, BD classiques, et BD un peu moins "commerciales" (réalisées par de petits auteurs que l'on a du mal à trouver en grande surface).

Je me suis d'abord rendue dans un grand bâtiment monté en cet occasion dans lequel on trouvait divers stand d'éditions (Dupuis, Casterman, Delcourt, Glénat...). A l'intérieur, se trouvaient toutes les grandes bandes-dessinées allant des classiques comme "Le Chat", "Les Schtroumpfs" ou encore "Toto" à d'autres moins connues tels que d'épaisses BD graphiques, des dernières sorties et même quelques Comics. Subjuguée par tant de livres divers et variés, j'ai emporté avec moi au total cinq BD dont j'ai hâte de vous faire la critique très prochainement !

Je me suis également rendue dans l'espace Manga, qui m'attirait moins, pour le coup. L'univers n'était pas du tout le même, car on trouvait avec les ventes de livre des stands de Kimono, de nourriture Japonaise, et autres marchandises du genre. Pourtant, tout cela ne m'a pas vraiment donné envie de me lancer dans un nouveau manga. Heureusement, cela varie d'une personne à l'autre. Certains se sont même rendus à Angoulême uniquement pour cette exposition de Mangas.

Aussi, je suis allée dans une librairie en partenariat avec le Salon de la BD qui accueillait de nombreux auteurs où j'ai pu faire la queue pour obtenir une dédicace de Vincent Dugomier, scénariste des "Enfants de la Résistance".

Beaucoup d'auteurs connus se sont déplacés pour le festival comme Riad Sattouf accompagné de Vincent Lacoste, que j'ai eu la chance de croiser tous deux durant ma journée.

J'ai aussi assisté à quelques expositions un peu plus loin qui furent très intéressantes.

Au final, nous - puisque je n'étais pas seule - sommes revenus les poches pleines de BD, Mangas, et goodies reçus en cadeau. La journée fut longue car nous étions là avant l'ouverture mais nous avons pu rencontrer des auteurs et découvrir plusieurs BD que nous n'aurions pas eu la chance de croiser en magasin. Je vous encourage vraiment, si cela vous intéresse, à vous rendre dans des salons du livre, de la BD et même du Manga, car c'est une chance qui ne se rate pas et où vous pourrez découvrir plein de choses. Cependant, si je devais vous donner un conseil ce serait de regarder à l'avance les horaires de venue des auteurs qui vous intéressent et de prévoir les billets d'entrée - si besoin - afin d'être sûr de pouvoir vous y rendre dés l'ouverture.


Voilà ! C'était un post un peu spécial mais, sur le trajet du retour, je me suis dit qu'en faire un article sur mon blog serait une bonne idée. N'hésitez pas à me dire si vous avez apprécié, si vous vous êtes déjà rendus dans des évènements du style etc.


Sur ceux, je retourne lire mes BD, que j'ai hâte de vous présenter, et je vous dis à bientôt pour un prochain article !

PS : je n'oublie pas le concours de nouvelles ; les résultats arrivent, patience !

Enabla ;)

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout